Sheep-it, Le Million !

Sheep-it Renderfarm a atteint le million de frames calculées !
Pour un renderfarm, ce chiffre vaut quelque chose, ce n’est pas rien et c’est un événement à célébrer !

Tant qu’à faire ce billet pour vous l’indiquer, je pense qu’il serait intéressant de parler de Sheep-it.

Sheep-it existe depuis un petit moment maintenant, nous l’avons presque tous essayé.
Nous allons dans un premier temps rappeler ce que c’est exactement.

– PRESENTATION

Sheep-it est une renderfarm gratuite sur Blender avec Cycles, en CPU/GPU et Blender Internal.
Vous pouvez calculer des animations ou des images fixes.
Dans le principe, vous lancez un projet et tout le monde calcule pour vous, ainsi que vous même bien entendu.
Vous pouvez calculer en CPU et en GPU, ou les deux.
Si vous vous posez la question de savoir si les autres ont accès à vos scène, la réponse est non, personne n’y a accès, la seule chose qu’ils peuvent voir c’est une vignette de l’image calculée.

– CREDITS

Pour être en top de liste et ainsi calculer ses images plus rapidement, il faut du crédit que vous obtiendrez, soit en calculant pour les autres, soit en achetant du crédit.

Le calcul de crédit se fait ainsi :

Vous gagnez du crédit quand vous calculez pour les autres : 7 * le temps de rendu en minutes + 14.
Vous en perdez quand les autres calculent pour vous : 1 * le temps de rendu en minutes + 6.
Si vous calculez votre projet, vous n’aurez pas de malus mais un gain de 30% sur les crédits gagnés.

Donc, plus vous calculez pour les autres et vous même, plus vous aurez de crédit et vous serez donc en tête de liste.
Vous pouvez donc envoyer vos scène directement sur la ferme de rendu via le site web, en .zip ou en .blend.

– OBLIGATIONS, RESTRICTIONS

Vous avez quelques obligations pour que tout se passe bien.

– Vous devez calculer en .jpg ou .png, l’exr n’est pas supporté car trop lourd pour du calcul partagé via le net.
– Les calculs ne doivent pas dépasser les 20 minutes.
– Les liens doivent être en relative.
– Vous devez faire un packing de toutes vos textures dans le .blend pour éviter qu’il en manque.
– Vos noms de scène, shader etc doivent être sans accent, de préférence comme ceci > Toto_scene_decors_001.blend, titi_shader_rouge…
– Vous devez éviter les scripts en tout genre.
– Vos scènes doivent être testées et vérifiées pour éviter qu’il manque quoi que ce soit, car c’est souvent l’utilisateur qui oubli des choses.
– Vous devez mettre votre calcul en CPU, sheep-it le change en fonction de ce qui est demandé, mais mieux vaut être sûr !

Si vous respectez ces première consignes, tout devrait bien se passer.
Sheep-it a un système de visualisation pour les projets qui permet de voir ce qui est calculé en temps réel, par qui et pendant combien de temps.
C’est relativement complet et on peut ainsi vérifier que rien ne pose problème et ainsi arrêter le tout pour corriger la scène si nécessaire.
Une fois vos images calculées, vous pourrez télécharger une archive de vos images.

sheep_it_003

sheep_it_004

– CONSEILS

N’hésitez pas à demander de l’aide aussi pour diminuer vos temps de rendus et régler correctement votre scène, car on voit des choses super simples qui demandent des temps de malade !

Par exemple :

– les caustics avec Cycles, il faut éviter, donc n’en mettez pas.
– La GI, ça ne sert à rien de mettre à 128 alors que vous aurez le même résultat à 8

sheep_it_001

– Au niveau des bounces, faites des tests en les descendant pour voir si vous gagnez du temps pour un résultat correcte.
– Pareil pour le sampling, inutile de mettre tout à fond, n’hésitez pas à utiliser le branched Path Tracing et à augmenter ou diminuer ce qui est nécessaire.

sheep_it_002

N’hésitez pas à lire l’article de Clément Granjon sur le sujet et à faire des tests pour gagner du temps de rendu et de la qualité 😉

Vous l’aurez compris, un projet bien paramétré permet de gagner du temps et de l’énergie !

– EXPERIENCE

Je vais revenir sur les expériences de personnes qui ont lancés un projet sur Sheep-it pour la première fois.

Alors déjà, souvent, le projet est mal configuré et ils tombent sur des merdes, des images noires, des temps de rendu de malade etc.
Il leur faut donc corriger leur scènes et relancer le rendu.
Souvent, les gens se disent que leur images vont être calculées directement et donc sont super déçus que ça ne soit pas le cas. Ils pestent direct sur le système de crédit en pensant que c’est ceux qui en ont le plus qui passent devant les autres et que leur projet ne se fera jamais.

Dans la pratique, en effet les gens avec plus de crédit passent en premier, mais dans les faits, ce n’est pas vraiment ça, en effet, si on regarde ceux qui en ont le plus, souvent ils ont calculés pour les autres, 6 fois plus que pour eux même.
Ils laissent donc leurs machines ou renderfarms perso à dispo de tout le monde.
Vous aurez donc souvent une centaine de personnes connectées pour calculer vos images.
Si vous voulez avoir du crédit, vous pouvez bien entendu, avant de devoir calculer pour vous, commencer à calculer pour les autres. ainsi vos crédit monteront et enfin, vous serez en tête de liuste au moment de lancer vos rendu.

Les personnes qui débutent donc sur sheep-it ont tout intérêt à calculer les images des autres en premier. chose que beaucoup ne conçoivent malheureusement pas. Ils veulent leur images calculées rapidement sans attendre, sans partager et le tout gratuitement.
Sheep-it est une renderfarm communautaire qui prône le partage avant tout, donc n’hésitez pas à partager, vous y gagnerez forcément par la suite.

Evitez par contre de mettre des machines dépassés pour calculer les images, car ça va ralentir fortement le calcul des projets. en effet,il arrive souvent de finir 95% d’un projet en 1h ou 2 et de passer 2 ou 4h sur 4 images restantes parce que des guignols auront mis leur netbooks en calcul. Oui des netbooks !!!! Ces PC de merde avec des ATOM dedans O_o !
Pareil pour les cartes non CUDA ou avec trop peu de mémoire, vous aurez des images noires et il faudra tout relancer en CPU et donc le temps de rendu sera plus long encore une fois.

– CONCLUSION

Sheep-it est un très bon outil pour nous graphistes, il nous permet de calculer des animations très rapidement et gratuitement (autre que le prix de l’électricité ! Eric si tu nous lis 😉 ).
Si vous configurez correctement votre scène, vous n’aurez aucun soucis, si vous avez assez de crédits, vos rendus se feront très rapidement !
N’hésitez donc pas à partager vos ressources pour vous faire du crédit et aider les autres à calculer leurs images et n’hésitez pas à parler de sheep-it, car plus il y aura de monde, plus vite tout se calculera et le problème du crédit n’existera plus !

Sheep-it en est à son million d’image calculées, c’est énorme et avec 100 personnes connectées continuellement, ça fuse !
Certaines personnes mettent des renderfarms à base de XEON 16 cores quand même, c’est énorme et d’autres des renderfarms à base de 10 GTX590 par exemple ! C’est énorme aussi !

Clouclou le dev de Sheep-it a une petite surprise pour fêter le million et vous indiquera ça lors de sa news sur le sujet 😉

Il y a une todo list pour ajouter ou corriger des choses, par exemple, on pourra bientôt arrêter un projet et finir les calculs nous même, ça évitera les 4h de rendu pour 2 frames.
Il y a aussi des bugs à corriger, car oui, le système n’est pas exempt de bugs, clouclou est dessus à côté de son taff pro.

Voilà, on va s’arrêter là, j’espère que cette grosse news vous aura été utile et donc nous le sera aussi 😉

Cédric